Emile Friant

Né à Dieuze, Émile Friant, fuyant avec ses parents la Lorraine annexée, quitte très tôt sa terre natale pour gagner Nancy. Remarqué pour son talent dès son apprentissage à l'école municipale des beaux-arts de sa ville d'adoption, il obtient le second Prix de Rome en 1883 et le prix spécial du Salon de 1889 avec La Toussaint.

Emile_Friant_La_Toussaint_1888La scène de La Toussaint se déroule devant l'entrée du cimetière de Préville à Nancy. Elle nous présente une grande famille lorraine, avec ses rites du deuil, sa conception de la charité et les principes d'éducation qui en découlent. Cette frise est une galerie de portraits, comme le sera dix ans plus tard La Douleur. De la petite fille au vieillard, les personnages sont liés les uns aux autres par la pièce de monnaie, geste de charité et seul échange entre deux classes sociales.

Friant n'est pas insensible aux grandes découvertes de l'époque : la photographie, qu'il utilise pour les portraits, l'impressionnisme pour les arrières-plans.
La jeune femme portant un pot de fleurs sort de ce cadre comme si elle marchait véritablement dans la peinture.

Les commentaires sont clos.