Une carte postale du Havre

A tous ceux qui ne sont plus au Havre, partis vivre ailleurs, car ailleurs c’est certainement mieux.

A ceux qui ne voulaient pas partir mais qui y ont été obligés.

A ceux qui ne se sont pas levés ce matin.

A ceux qui se souviennent des promenades avec les parents, le long de la plage, marchant d’un pas trébuchant sur des galets fuyants.

Lire la suite