Le temps des ASA

    Claude et Pierre L'un est une figure incontournable de la vie d'un photographe havrais depuis 35 ans (Claude), l'autre fut mon professeur de photographie à l'époque où j'étais à l'école d'Art (Pierre). Claude Guignery a vendu tout ce qui existe comme appareils photo, objectifs et accessoires divers. Je l'ai connu à l'âge de 15 ans quand je venais acheter mes premières pellicules chez Rolland, près du Rond-Point, c'était l'époque des vendeurs en blouse blanche, synonyme de technique et de savoir. J'étais impressionné devant la multitude de matériel et je rêvais de pouvoir acheter un jour un Hasselblad ou un Leica. Claude avait un patron, Etienne (Rolland), il me vouvoyait toujours et quand je lui demandais un renseignement spécifique en rapport avec un achat futur il me rétorquait : "Monsieur Maslard, ce que vous me demandez se trouve comme une "housse de cathédrale" et de plus ça se vend…

Lire la suite

Ciels

Les ciels sont toujours en mouvement, toujours changeants. Il arrive qu'ils ne soient pas intéressants ou que l'on ne s'y intéresse pas, mais c'est souvent parce que on ne lève pas la tête, absorbé dans nos pensées quotidiennes. Un ciel est le reflet du temps qui passe, le reflet des moments qui nous attendent, ensoleillés, sombres, nuageux, brumeux, cotonneux.

Lire la suite

Impasse

L'impasse et le sentiment. J'habite Impasse du sentiment, quelle beau nom pour une rue sans issue.

Lire la suite

17 juillet 1969

Je fais découvrir le Havre à des amis parisiens, quoi de plus flatteur que de monter à Sainte Adresse, rue du Président Félix Faure pour admirer la vue. C'est amusant de voir à quel point l'image de cette ville est peu flatteuse de prime abord, il fallut discuter ferme pour que l'expédition en Seine Maritime soit validée.    "Chez les communiste, moi, jamais" vocifére au téléphone l'ami Nico", de plus avec votre architecture Stalinienne et votre climat pluvieux, il n'est pas question de faire 220 kilomètres en Ami 6, venez-donc plutôt à Paris".   Mes amis, le Havre est une ville qui bouge, l'architecture évolue, nous pouvons maintenant emprunter la nouvelle passerelle bassin du commerce.    Nous avons aussi une vie culturelle intense. Le film "Le Cerveau" avec Bourvil et Belmondo est sortie dans toutes les salles depuis mars et fait un véritable carton. Vincent Pinel vient de prendre la…

Lire la suite